Alarme sans fil

L’alarme sans fil est l’un des deux types de systèmes d’alarme existant (l’autre type d’alarme est filaire). Ce dispositif de sécurité est appelé de cette manière car les différents éléments qui composent une alarme sans fil communiquent entre eux par les ondes radios uniquement. Ils sont alimentés par des piles et n’ont pas besoin d’être raccordés au courant électrique.

L’alarme sans fil se compose d’une centrale d’alarme. La centrale est en quelques sortes le poste de contrôle du dispositif. Elle est constituée d’un écran et d’un clavier numérique qui permettent de configurer l’ensemble du système d’alarme, l’activer ou le désactiver. Elle est également équipée de la sirène. La centrale gère les informations reçues des périphériques de détection. Il existe plusieurs types de détecteurs : les détecteurs d’intrusion qui se divisent en détecteurs d’ouverture à placer au niveau des portes et des fenêtres et les détecteurs de mouvement à installer dans une ou plusieurs pièces.

Si un cambrioleur tente de pénétrer par effraction sur un site équipé d’une alarme sans fil, les détecteurs d’ouverture vont être les premiers à transmettre l’alerte à la centrale. Ensuite, ce sont les détecteurs de mouvement qui signaleront l’intrusion à la centrale. A la première information d’alarme reçue, la centrale fait retentir sa puissante sirène qui résonne dans tous le voisinage et fera fuir dans 95% des cas le malfrat. Le matériel qui compose une alarme sans fil peut être protégé contre le sabotage. Cela signifie qu’en cas de tentative d’arrachage des éléments ou d’ouverture des composants, l’alarme se met également en route.

L’alarme sans fil présente un intérêt majeur : son installation est à la fois simple et rapide. A tel point que les acheteurs peuvent réaliser l’installation eux-mêmes sans difficulté. En plus la technologie sans fil permet une intégration discrète à l’intérieur d’un logement, ce qui ne gâchera rien de la décoration et de l’ambiance du lieu.

Leave a Reply